Introduction à la bibliothèque 2.0

8 05 2009

Présentation de l’évolution des services en bibliothèques grâce aux outils et plateformes du web 2.0

Modernisation des services et des usages

Grâce au web 2.0, l’internaute peut désormais créer du contenu, partager ses documents numériques, commenter des objets numériques partagés, proposer des tags pour indiquer le contenu d’un objet, et même réaliser des évaluations au moyen de classement.

L’internaute est devenu actif, créateur d’informations, contributeur, producteur de métadonnées par la socialisation de l’indexation, la folksonomie.

Il est également devenu autonome pour la recherche d’information.

Tout cela pourrait avoir pour conséquences une baisse de fréquentation des bibliothèques et la disparition des intermédiaires, c’est-à-dire des bibliothécaires !

Or, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la bibliothèque n’est pas concurrencée par Internet, et le web 2.0 améliore ses services plutôt que de les remplacer.

Internet est tout d’abord un nouveau moyen de communication, plus accessible et plus attrayant. Grâce au web 2.0, on assiste à une naissance d’une nouvelle relation entre l’utilisateur et le bibliothécaire.

La bibliothèque 2.0 replace la bibliothèque comme fournisseur de services et non uniquement comme espace culturel. Elle apporte une nouvelle image, moderne et attractive, où l’utilisateur est au centre de son activité, et qui rompt avec son image austère et inaccessible.

La bibliothèque 2.0 c’est :

Améliorer les outils existants, approfondir les services traditionnels.

Délivrer de nouveaux services.

Se promouvoir par le biais de nouveaux outils.

Ouvrir un nouvel accès à l’utilisateur, où il est également contributeur.

Le butinage sur un catalogue en ligne, c’est possible !

 

En allant à la bibliothèque, en flânant dans les rayons, on tombe toujours sur un livre qu’on ne cherchait pas, mais qu’on est ravi d’avoir trouvé.

On pourrait penser qu’avec les sites de bibliothèques en ligne, ce genre de chose n’arrive pas. Mais grâce au web 2.0, c’est possible, avec la recommandation statistique, la mise en valeur du catalogue à partir des usages, l’ouverture du catalogue à l’usager qui peut faire des commentaires, des recommandations ou des appréciations.

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :